Avr
12

Non Random Light – Suspension Moooi

Imaginée par le talentueux designer néerlandais Bertjan Pot pour la célébrissime maison Moooi fondée en 2001 par Marcel Wanders et Casper Vissers, la suspension Non Random Light est œuvre lumineuse hors du commun. Si certains parlent d’une pelote de laine, d’autres d’une bulle de savon suspendue dans l’air, Bertjan Pot a souhaité montrer sa fascination pour les techniques, les structures et les motifs. Réalisée avec des fils en fibre de verre et solidifiée avec de la résine époxy lui garantissant solidité et résistance, la suspension Non Random Light laisse transparaître sa lumière en créant des jeux d’ombres intéressants. Les dimensions proposées (small : H54xØ 48cm – medium : H70cmxØ 71cm) offrent un choix original et adaptable à tout style d’intérieur. Disponible en blanc ou noir.

Oct
10

Tam Tam abat-jour personnalisable

Tam Tam est un abat-jour modern du designer Fabien Dumas pour la collection espagnole Marset.
La suspension TAM TAM est composée d’un abat-jour central en aluminium laqué.

Sur ses côtés sont disposés différents autres abat-jours dans des tons différents, ils peuvent être orientés à 360 degrés au moyen d’un mécanisme pivotant. Les abat-jours sont terminés avec un diffuseur en méthacrylate opalescent permettant d’adoucir la lumière.


La suspension TAM TAM convient à tous les espaces, elle crée un plafond multicolore avec les différents abat-jours qui sont dirigés dans différentes directions. Le concept de la lampe est : une nouvelle perception dans l’univers des abat-jours en suspension. Cette lampe joue la répétitivité en se concentrant sur l’abat-jour. Engagez un sentiment de chaos organisé.

En composition, la lampe TAM TAM joue le jeu des ombres et des lumières grâce à la possibilité d’utiliser leurs différentes positions et d’orienter les abat-jours dans toutes les directions.

Deux modèles sont disponibles: avec 3 ou 5 teintes. Chaque teinte peut être personnalisée dans l’une des couleurs suivantes: noir, blanc, orange, brun, vert ou sablé.

Sep
14

Miroir, oh mon beau miroir dis-moi qui est la plus belle !

 

 

Et si nous parlions de miroir éclairant pour salle de bain !

ASTRO - MIROIR FLAIR 1250

Restée longtemps une pièce pour se laver et y passer un très court moment, la salle de bain a beaucoup évolué ces dernières années. Devenue un lieu de détente, dédié au bien-être et au plaisir. La salle de bain est devenue un endroit de détente et on y accorde de plus en plus d’attention en apportant sa touche personnelle, lui donnant une réelle identité.
On a envie de suivre ses envies et ses besoins et de la réaliser à son image!
Vitaminez vos matins et oubliez vos galères, mal réveillé, une ampoule froide en guise de plafonnier accentuant des traits fatigués, manque de ventilation et buées indésirables sur votre miroir vous obligeant à devoir constamment passer une serviette dessus puis se dépêcher avant qu’elle s’embue à nouveau…

Si vous rencontrez ce genre de petits désagréments matinaux. Pensez aux accessoires qui faciliteront vos réveils !

Place à la lumière, avec le miroir lumineux devenant l’objet indispensable de toute salle de bain qui se respecte et qui vous redonne la pêche.

Choisir un miroir éclairant pour votre salle de bain n’est pas très compliqué, tenez compte de plusieurs paramètres comme la longueur du meuble évier et essayez de rester dans les mêmes dimensions.

Posez-vous ensuite la question des fonctions que celui-ci doit avoir comme :
Un système de désembuage, une prise pour brancher votre rasoir ou votre sèche-cheveux…


 

 

 

 

 

 

Finalement, voyez plus clair et donnez vie à votre salle de bain en apportant un bon miroir grossissant.
Qui a-t-il de plus agréable que de pouvoir en toute facilité se raser facilement ou de se maquiller pour ces dames, installez un petit miroir grossissant équipé d’une source lumineuse.
Celui-ci donnera un look grandiose à votre salle de bain puisque la Star, c’est vous !

Sep
03

Comment faire un éclairage de tableau réussi :

Mettre en lumière un tableau !

éclairage de tableaux


Un tableau est mis en valeur d’abord par l’endroit où il sera accroché, la première chose à définir est donc le bon emplacement pour celui-ci.
On préférera un grand tableau sur un grand mur et un petit cadre au dessus d’un petit meuble ou sur un mur plus petit afin de le mettre en évidence.
Pour son positionnement, le tableau devra toujours être centré avec ce qui l’entoure et devra être placé à la hauteur du regard qui se situe entre 160 cm et 180 cm. Evidemment cette hauteur varie en fonction de la taille de la peinture à éclairer.
Toutefois, veillez à ne pas placer votre cadre sur un mur trop ensoleillé car les couleurs pourraient être détériorées par les UV du soleil.

Quel choix de luminaire ?

Pour le choix du modèle, peu importe le type utilisé, mais celui-ci doit être dédié à l’image à mettre en scène.
On dira que le faisceau de lumière apporté doit être accentué et qu’il doit avoir un angle plus ou moins large. Celui-ci dépendra de la taille de la peinture à éclairer.

Les spots :

 

Les spots encastrés offrent une solution discrète et orientable, ils permettent de toujours pouvoir adapter leur faisceau à votre tableau. Ce type de solution est à prévoir lors d’une rénovation ou lors d’une construction car cette technique peut devenir compliquée à installer dans un plafond déjà terminé.
Les spots encastrés utilisent généralement des sources halogènes basse tension dit GU5.3 dichroïques (T.B.T). Il existe également des ampoules plus grandes, les G53 QR111, celles-ci apporteront un effet scénographique et décoratif des plus réussi.
L’avantage d’utiliser ces deux types d’halogène est qu’ils permettent d’éclairer avec un angle de faisceau lumineux plus étroit et donc plus directionnel.

 

Les spots sur rail:

Ceux-ci représentent une solution très souvent utilisée. Orientables, ils sont placés en groupe de spots, ce qui permet de dédier l’un d’entre eux à votre peinture tandis que les autres peuvent alors, éclairer votre espace.

 

Les spots au sol :

Ils offrent une solution facile, sont déplaçables et peu couteux. Disposés au sol, ceux-ci ont le défaut de prendre de l’espace dans les petits endroits et en fonction des sources que l’on va utiliser, dégager une chaleur qui peut être dangereuse pour les petits enfants. (Risque de brûlure avec le dégagement de chaleur de certaine ampoule halogène).

L’avantage des spots est qu’ils sont orientables et donc peuvent être facilement positionnés sur la peinture et donner un effet scénographique et d’ambiance des plus réussi !

 

L’applique tableau :

L’applique à tableau est un éclairage individuel et dédié car il est positionné au dessus de la peinture à éclairer.
L’applique peut être placée au dessus de la peinture ou sur le cadre à éclairer. Pour l’éclairage par le dessus, veillez à positionner l’applique de tableau à une distance équivalente à un quart de la hauteur du tableau.
Ce type d’éclairage demande un petit travail d’aménagement électrique car le câble d’alimentation devra être dissimulé dans le mur, en effet, il n’est pas trop esthétique de voir passer celui-ci sur le mur.
La solution intermédiaire consiste à utiliser un câble transparent qui sera moins visible sur le mur une fois la lampe à tableau placée.

Quelles sources utiliser ?
Distinguons quatre familles d’ampoules.

Les ampoules incandescentes :

Elles donnent une lumière plus jaune, plus douce et plus feutrée. Elles sont souvent utilisées pour éclairer des peintures sur toile. Plus énergivores, elles vont prochainement disparaître et seront remplacées par des ampoules halogènes.

 

Les ampoules halogènes 12 volts très basse tension :

Dans les ampoules halogènes, il existe deux catégories, l’ampoule halogène avec réflecteur et sans réflecteur.
Pour les ampoules avec réflecteur, nous trouvons des grandes tailles et des petites tailles. L’ampoule dit dichroïques 12 volts ou TBT, à l’avantage d’être de petite taille et donc discrète, elle donne une lumière précise et chaude. Elles sont vendues avec des angles de faisceau lumineux différents.

 

 

 

 

Si vous souhaitez d’avantage mettre en avant le côté scénographique et la beauté de l’ampoule, il existe la G53 ou AR111. Cette ampoule basse tension joue le côté décoratif, également déclinée avec des angles de faisceau lumineux différents, vous pouvez toujours adapter sur votre luminaire des ampoules en fonction du changement de toile que vous mettez en lumière.

 

 

 

Les ampoules sans réflecteur sont appelées R7S, G9 … :
Plus petites que les ampoules avec réflecteur, elles sont généralement placées directement dans l’applique à tableau.

 

Les ampoules halogènes avec réflecteur en 230 volts :

Presque identique aux ampoules basse tension, celle-ci donne une puissance lumineuse moins importante, mais ne nécessite pas de transformateur.

Les ampoules halogènes ont parfois le défaut si placées trop près de vos tableaux, de les détériorer. L’halogène dégage plus de chaleur et d’avantage d’UV que les autres types d’ampoules.

 

 

Les tubes fluorescents :

Quelle évolution… On les retrouve dans presque toutes les tailles et avec des températures de couleur beaucoup plus chaude qu’auparavant. Les ampoules dites tube fluo ou T5, de petites tailles, ont une forme allongée et se placent derrière un verre opalin. Leurs avantages sont d’être discrètes, souvent placées dans l’éclairage tableau ce qui les rend presque invisibles. Le tube a aussi l’avantage d’éclairer une plus grande longueur de tableau.

 

 

Les ampoules Leds :

Finalement arrivent les ampoules « nouvelle génération » que l’on appelle Led ou Power Led. Les moins énergivores mais également les plus chers à l’achat, elles ont la particularité d’offrir un large choix de température de couleur. Moins esthétiques, elles peuvent remplacer presque toutes les ampoules existantes.
Prenez garde à ne pas utiliser des températures trop froides car moins adaptées à mettre en valeur une peinture. Celle-ci préfère une température plus chaude de 2700K (qui donnera une ambiance plus chaleureuse).
Pour amortir ce type d’ampoules, il faut calculer leur durée de vie et l’économie réelle à l’utilisation.

 Quelques derniers conseils pour réussir la mise en scène de vos tableaux :

-Plus l’objet est éloigné de la source, plus le faisceau de l’ampoule doit être étroit.
(Une ampoule dichroïque de 10° vous donnera à trois mètres de distance un faisceau lumineux de 60 cm de diamètre)

-Prenez garde aux reflets des ampoules sur la vitre ou sur le vernis brillant de la peinture, vous risqueriez de faire apparaître le reflet de l’ampoule et de masquer l’image à éclairer.

-Le choix des sources utilisées est d’une grande importance, effectivement, les halogènes trop puissants et placés trop près ont tendance à abîmer vos photos ou vos peintures.

-Finalement, les UV émis par les ampoules sont la principale menace pour vos tableaux.
Les UV sont la première source de détérioration de vos photos ou de vos peintures. Les ampoules de type Leds et les tubes néon T5 sont ceux qui ont le plus faible dégagement en UV.

Août
22

Lustre italien, un éclairage intemporel!

Lustre ItalienCe luminaire reste un choix judicieux pour allier modernité et élégance dans votre habitation.

En langue latine, « Lustro »  signifie brillance, le lustre italien est une lampe décorative et majestueuse souvent ornée de prismes et pampilles en cristal.
Il est par excellence, celui qui sublimera votre intérieur en lui apportant une touche de raffinement et de luxe.

Les premiers lustres italiens datent du Moyen Age, ils étaient réalisés en bois avec une forme de croix, ornés de bougies qui étaient disposées sur les branches pour apporter une lumière périphérique.

Passant les siècles et adapté aux exigences, ce lustre est devenu l’éclairage incontournable. Celui-ci avait comme fonction d’apporter de la lumière aux grandes salles d’apparat des bâtiments prestigieux avec de hauts plafonds comme les châteaux ou salles de spectacles.

Bravant les siècles tout en se modernisant, le lustre italien a troqué ses bougies contre des ampoules avec l’invention de l’électricité.

Il est incontestablement resté le luminaire le plus utilisé comme objet de décoration.

Avec l’architecture moderne, les hauteurs de plafond ont considérablement baissé et le lustre italien avec son imposant éclairage à quelque peu perdu de sa notoriété pour céder sa place aux plafonniers et aux suspensions plus adaptés à nos habitats contemporains.

Le lustre Italien n’a toute fois pas complètement disparu, il s’est adapté!

Depuis quelques années, de grandes marques et de grands designers ont revisité le lustre italien en modifiant quelque peu ses formes et sa taille afin de le rendre plus accessible aux différentes pièces de la maison .

Nous retrouvons d’ailleurs dans la collection Moooi, le lustre Paper chandelier ou l’incontournable LIGHT SHADE l’un des nombreux best seller de la marque.

Articles plus anciens «

» Articles plus récents